adamsL’Agence mondiale antidopage (AMA) vient d'annoncer le lancement officiel d'un Système d’administration et de gestion antidopage baptisé ADAMS. Il s'agit d'un système de gestion antidopage et d'une banque de données basés sur Internet coordonnant les activités antidopage dans le monde, conformément au Code mondial antidopage.

Pour le directeur général de l’AMA, David Howman. "ADAMS simplifie le processus pour tout le monde. Il aide toutes les parties prenantes à être encore plus efficaces dans leur mission d’attraper les tricheurs et d’offrir un terrain de jeu égal aux sportifs propres partout dans le monde".

Grâce à la mise en place d’ADAMS, toutes les parties impliquées dans des activités antidopage peuvent désormais coordonner les informations au sein d’un système sécuritaire. Ces acteurs comprennent notamment les sportifs fournissant des informations sur leur localisation, les organisations antidopage (OAD) organisant les contrôles et gérant les résultats, et les laboratoires rapportant des résultats d’analyses. Les quatre modules composant ADAMS constituent des éléments clés de la lutte contre le dopage :

- Informations sur la localisation des sportifs : Les partenaires peuvent y partager des informations sur la localisation des sportifs, cruciales pour maximiser l’effet de surprise et l’efficacité des contrôles antidopage sans préavis. Grâce à ce module, les sportifs peuvent également mettre à jour leurs informations en ligne, où qu’ils se trouvent dans le monde.

- Plateforme de contrôle du dopage : Les organisations antidopage peuvent utiliser ADAMS pour gérer un groupe cible de sportifs soumis aux contrôles et les résultats de contrôles, y compris les procédures d’auditions, de sanctions et d’appels.

- Gestion des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) : Les organisations antidopage et les sportifs peuvent gérer les demandes d’AUT en ligne, ainsi que les notifications des parties impliquées dans le processus. Ce module permet aussi de rattacher des AUT valides à des résultats d’analyse anormaux.

- Centre d’information : Pour permettre de coordonner les activités antidopage, toutes les données sont stockées et protégées. Ces données comprennent notamment les résultats de laboratoire, les informations sur les AUT et les violations de règles antidopage. Cette plateforme permet de partager des informations entre les organisations concernées et de garantir que les activités antidopage soient menées de façon transparente et efficace.

ADAMS a été mis en ligne au milieu de l’année 2005 pour une phase pilote. Le système a depuis été présenté à 30 organisations antidopage et 10 laboratoires antidopage, qui ont été formées à son utilisation. Au cours des prochains mois, d'autres partenaires seront formés à l’utilisation d’ADAMS. L’objectif est que 85 organisations antidopage et tous les laboratoires antidopage soient en ligne en 2006.

Plus d'info